Contamine sur Arve
Cette commune rurale, autrefois nommée "la Provence du Faucigny" étageait ses vignes et ses vergers le long de la route menant de Genève à Chamonix, via Bonneville, Cluses, Sallanches, Saint Gervais…

L'étymologie de son nom "Condominium" signifie "domaine commun". Les anciens prononçaient "Contam'na".

Pour nous, c'est un endroit extraordinaire, dont l'identité, le caractère, l'histoire, la culture sont originaux et uniques.

Des hameaux de Perraz, Lossiège, Trolaz, on est ébloui par un panorama exceptionnel : du sud à l'ouest les montagnes de Brizon, Sous-dine et le Salève repli jurassique ; si notre regard se promène plus au nord, le lac Léman avec ses embarcations toutes ailes de toile déployées et, au-delà la superbe chaîne bleue du Jura ; d'un coup d'œil circulaire nous embrassons le massif des Voirons et ses forêts de sapins ; à l'est, la pyramide du Môle, ce baromètre des Contaminois - semble une marche permettant d'accéder au Mont Blanc. Cette chaîne éternellement enneigée se laisse admirer depuis Findrol, hameau situé à l'extrémité nord de la commune.

Pouilly a toujours été le plus peuplé des hameaux. Surmonté par les ruines du château de Faucigny, le village de La Perrine s'étire le long des berges de la rivière Arve d'où l'on voyait glisser les barges chargées de bois.

Jusqu'à la révolution, la paroisse de Contamine étendait ses tentacules sur une partie de La Côte d'Hyot et sur l'émouvant village refuge de maquisards, aujourd'hui abandonné d'Orgevat où, jadis les moines érigèrent un chemin de croix.

Des monuments multiséculaires forment l'entité, la particularité, l'identité, la physionomie de Contamine.

Au milieu d'un coteau vinicole, le château de Villy, dont la tour fut bâtie par Guy de Faucigny au XI°siècle, domine la vallée de l'Arve.

Edifiée au XIII° siècle par l'école de Maître Jacques de Saint Georges, à la demande de Béatrix de Faucigny, la superbe et singulière église, vestige de l'ancien prieuré clunisien, amputée de sa nef en 1589, est classée monument historique dès 1909. Sépulture des Sires de Faucigny, le couvent et l'église de Contamine ont pendant longtemps représenté le haut lieu spirituel de la région.

Le presbytère a fière allure, mais la date de son édification nous est imprécise.

Les bâtiments de le "Grande Maison" construits dès 1625 par les Barnabites renferment une ancienne chapelle ornée de fresques, des pièces à voûtes d'arêtes, de belles et spacieuses caves… A la sueur de leurs fronts, les maçons contaminois ont bâti le mur d'enceinte à la même époque.

A l'extrémité du "clos", l'oratoire du XVIII°siècle vient d'être restauré.

Ces témoins de notre histoire constituent un ensemble de caractère cohérent, qui attestera du passé si riche de Contamine aux générations futures qui, elles aussi auront à cœur de préserver le Patrimoine qui nous a été confié.

Toute une série de cartes postales de Contamine-sur-Arve

ASSOCIATION
Chez Mme Mouthon - 57, allée de Villy 74130 CONTAMINE-SUR-ARVE
Copyright © 2005 - 2017- Tous droits réservés

compteur internet