Prieuré

HISTOIRE

En 1083, l'évêque de Genève, Guy de Faucigny fait donation à l'Abbaye de Cluny de "l'église Sainte-Marie, sise en une localité dite Contamine, avec tous les biens y annexés : serfs des deux sexes, chapelles et églises, vignes, champs prés, bois, eaux,canaux, moulins, passages, terrains cultivés ou en friches..."

En 1295, Béatrix de Faucigny fait construire un couvant et une église, l'ancienne ayant été détruite. A cette époque, Contamine est la sépulture des membres de la dynastie.

En 1589, Français, Bernois et Genevois attaquent la Savoie, brûlant, à Contamine, le couvent et une partie de l'église. Seule la maison du sacristain est encore debout.

Sous l'impulsion de l'évêque de Genève François de Sales, futur saint, un renouveau de l'église s'opère. Une autre communauté religieuse s'installe : les Clercs réguliers de Saint Paul appelés communément Barnabites. la bulle du pape Urbain VIII est lue aux Clunisiens, le 7 octobre 1625, sur le cimetière devant l'église.

La présence des premiers moines en ce lieu avait duré 542 ans.

Expulsés en 1795, les Barnabites sont restés à Contamine pendant 170 ans.

La "Grande Maison" est mise en vente comme bien national. Marc-Antoine et André Chartier l'acquièrent et revendent le "Clos" (bâtiments et terrains intra-muros) en 1808 à Henry Joseph Chapuis. Il crée une fabrique de cotonnades qui, après bien des péripéties, fera faillite en 1838.

Une troisième famille religieuse s'établit au prieuré : la congrégation des Rédemptoristes achète la domaine en 1847. Ils réalisent rapidement des réparations importantes et indispensables puisque les premiers missionnaires bouchaient les fenêtres avec des sacs de foin pour se garantir du froid.

En 1851, on démolit la maison du sacristain qui tombe en ruines.

Les Rédemptoristes sont expulsés à leur tour, chassés par la séparation de l'Eglise et de l'Etat. Seul le Père Carrier reste, essayant de faire valoir, devant la juridiction française, les droits de la Communauté sur les biens qu'il croyait légitimement appartenir à la Congrégation. Après un long procès, à bout de ressouces, il est expulsé à son tour, en 1909.

Une page est définitivement tournée.

En 1917, la "Grande Maison" accueille des mutilés de guerre. Le domaine et les bâtiments sont attribués à l'école d'agriculture. Les locaux sont désaffectés depuis 1979, remplacés par l'actuel Lycée Professionnel Agricole.

CONSTRUCTION

Les Barnabites, ayant pris en main l'administration des biens de Contamine en 1619, firent de suite édifier des bâtiments appelés "La grande Maison", à 100 mètres, au sud des anciens. En 1622, Dom Cyrille Bouvier fait d'importantes réparations à l'église.

En 1629, un maçon originaire de la Val Sésia est chargé de la contruction du mur d'enceinte.

La chapelle conventuelle dédiée à Notre-Dame du Suffrage bâtie en 1677 se trouve actuellement englobée dans le bâtiment sud-ouest.

ASSOCIATION
Chez Mme Mouthon - 57, allée de Villy 74130 CONTAMINE-SUR-ARVE
Copyright © 2005 - 2017- Tous droits réservés

compteur internet