UN PRINCE DE SAVOIE
Prieur de Contamine

Jean Louis de Savoie, naît au couvent des frères mineurs de Genève, en 1447. Il est le neuvième enfant du duc Louis 1er et de son épouse, la très belle Anne de Lusignan, princesse de Chypre, Arménie, Jérusalem…

Il est nommé évêque titulaire de Genève, par bulle papale du 6 février 1640, en attendant sa vingt septième année, âge requis pour recevoir la consécration épiscopale. En fait, il ne reçut pas les ordres sacrés, mais conserva le titre d'administrateur perpétuel de l'évêché.

Il réunit sur sa jeune tête cinq abbayes, trois prieurés et deux commendes, laissant le gouvernement de son évêché à plus apte que lui.

Curieux prélat que ce verseau toujours actif. Il a le corps, le cœur et l'habit d'un homme plus enclin à la guerre qu'à la paix. Moins trublion que son aîné Philippe, il se montre vindicatif. Il n'est pas bon de lui chercher querelle, ses frères et les pages s'en sont aperçus. Il jure, joue… Il paraît que sa mère disait "baste, l'église s'en accommodera, tel que nous le lui donnons !"

Il fait des études à Turin et s'installe à Genève en 1474.

Entouré des syndics, du Vidomne, de beaucoup d'ecclésiastiques et de laïques, il pose la première pierre d'un hôpital à Plainpalais "qu'on veut bastir de neuf…", le 9 avril 1482, les 23 lits existants ne suffisant pas en cas de contagion.

En 1463, on le voit prieur de Contamine, mais la conduite du couvent a été remise à Urbain Bonivard. Le Prieuré ayant été dévoré par un incendie en 1476, il accorde l'affranchissement à ses taillables et en affecte le produit à la reconstruction.

Le 2 novembre 1475, Jean Louis de Savoie admodie les revenus de Contamine à son conseiller, Jean de Chissé pour trois ans, moyennant neuf cents cinquante florins annuels, avec charge de nourrir et vêtir les religieux et familiers, entretenir le culte, maintenir les bâtiments… De plus, il le nomme son vicaire général avec pouvoir de visiter le prieuré et dépendances, prendre possession des biens tombés en échutes, marier les filles des défunts…

Le 22 janvier 1480, Jean Louis de Savoie ascence le prieuré à noble Antoine Morelli et Jacques Maclet de La Roche, moyennant mille florins annuels.

Le 25 février 1482, à la demande d'Amé Pelloux de Contamine, après enquête et décision du conseil épiscopal, Pierre Farod de Grandval, vicaire général de Jean Louis de Savoie condamne Jacques Maclet à payer pendant les trois semaines accoutumées, la prébende ordinaire que les religieux doivent donner en aumône aux femmes nouvellement accouchées.

Jean Louis de Savoie décède le 04 juillet 1482, à Turin où il est inhumé.

- Sources :

  • 1 G 8-98 (2 Mi 194) A.D.H.S.
  • Bouchage, le Prieuré de Contamine-sur-Arve, Drivet et Ginet Chambéry 1889
  • Bajulaz, Fillinges et son passé.
  • Chenevière – Plainpalais – Ed. Jullien 1933, p. 11

Blanc Andrée

ASSOCIATION
Chez Mme Mouthon - 57, allée de Villy 74130 CONTAMINE-SUR-ARVE
Copyright © 2005 - 2017- Tous droits réservés

compteur internet