MONUMENTS AUX MORTS

Le monument aux morts de Contamine-sur-Arve, fut édifié en 1920, par l'entreprise Bardoux de La Roche, pour un montant de 5 800 francs.

Uns souscription auprès des habitants rapportait la somme de 1 200 francs. Lors de la Fête des Poilus (23 mai 1920), des jeunes filles contaminoises étaient chargées de la quête destinée à sa construction : Alice Cochet, Angèle Chappaz, Emma Faillon, Henriette Peney, Maria Tomard, Clarisse Falquet et Lily Gervais.
MONUMENTS AUX MORTS

Une subvention gouvernementale de 782 francs était délivrée et la commune payait le solde.

Voici la description relevée aux Archives Départementales de Haute Savoie :

Le monument aux Morts sera construit à l'entrée du vieux cimetière. Sur la pyramide en pierre de Villebois de teinte jaune, une palme en bronze de 0,70 m. de hauteur ; surmontant le tout, le coq gaulois en marbre blanc, première qualité de 0,50 de haut. Sur le socle principal, de face et de chaque côté, trois encastrements munis de plaques de macle où l'on gravera le nom des décédés. Le monument reposera sur deux marches en granit du pays, taillé finement. Autour, un petit parterre ; le tout clos par un carré de bordures en granit de 3 m2 avec piliers ; sur les bordures, un entourage en fer.

Les contaminois étaient tristes et émus, lors de l'inauguration de cet édifice, le 6 février 1921.

Ces monuments marquent le souvenir des combattants morts pour la France dans les guerres qui ont ensanglanté le 20° siècle, illustrant les sacrifices passés et l'engagement des soldats "pour la Patrie".

Conserver la mémoire des morts pour la France, c'est aussi transmettre des valeurs fondamentales aux nouvelles générations.

Ayant été brisé par des vandales, le coq a été remplacé, il y a une dizaine d'années.

Sources : Archives municipales de Contamine-sur-Arve
– Le Messager du 5 juin 1920 (Presse 999-14 – ADHS 2 0 769.

ASSOCIATION
Chez Mme Mouthon - 57, allée de Villy 74130 CONTAMINE-SUR-ARVE
Copyright © 2005 - 2017- Tous droits réservés

compteur internet