Spectacle "Son et lumière" de

Contamine-sur-Arve

18-19. 25-26 Août 1995

PRELUDE

L'ange du temps vole, ses longues ailes déployées. Son regard suit le profil des cimes. A l'horizon, les sommets du Jura, tout de douceur et de monotonie. Les paysages de chez nous ne leur ressemblent pas. Terre de montagnes et de montagnards, la Savoie c'est le contraste de la puissance des Alpes, le cadre grandiose de leur immensité, l'harmonie des alternances : le roc est immobile et le glacier s'écoule, les crêtes s'étirent vers le ciel et les gorges s'engouffrent dans des voies infernales. La sérénité de l'alpage se veut rassurante, face à des reliefs inquiétants.

Mais la Savoie, c'est aussi l'ondulation plus clémente du décor verdoyant de l'Avant-Pays. Libérées des ravins tumultueux des hautes chaînes, les eaux se prennent pour des fleuves et les vallées pour des plaines, des plaines où de paisibles cours d'eau promènent leur sinuosité tranquille.

Les rivières sont à l'image des Savoyards, calmes en apparence, mais sujets parfois à d'énormes colères.

Dans le vaste panorama des Alpes, un sommet attire l'attention : haut, majestueux, immaculé, le Mont-Blanc. Du pied de ce géant coule l'Arve aux sautes d'humeurs mémorables. Mais l'Arve génère et entretient la vie, son eau épouse la terre et la fertilise. Le poisson améliore l'ordinaire.

Vous entendez ces cliquetis, ces bruits d'atelier ?

L'Arve c'est le travail, les tours mécaniques, les machines à vapeur puis le courant électrique. La rivière se met au service des hommes et les hommes ne redoutent plus ses crues. De ses colères passées, l'Arve n'a plus à offrir que son énergie. Le travail rend les hommes prospères.

Regardez comme l'Arve se renouvelle chaque jour que Dieu fait. Les générations humaines se succèdent, la cloche de l'église rythme la vie au son des baptêmes, des mariages, des sépultures. Les hommes remplacent d'autres hommes et l'Arve les connaît tous. Depuis les seigneurs de Faucigny qui empoignèrent la région de Contamine jusqu'à vous spectateur d'un soir, en passant par tous les paysans dont la sueur fécondait les champs, par les moines qui firent la prospérité de nos terres. Comme celles de l'Arve, les humeurs des hommes furent vagabondes, succession d'exaltation, de calme et d'emportement, passion de construire, frénésie de reconstruire.

Suite

ASSOCIATION
Chez Mme Mouthon - 57, allée de Villy 74130 CONTAMINE-SUR-ARVE
Copyright © 2005 - 2017- Tous droits réservés

compteur internet