IIe Tableau

1295 - Beatrix de Faucigny: le Confessionnal

Nous sommes on l'an 1295, il y a 7 siècles, l'Age de notre Prieuré. Fermez les yeux et représenter vous ce temps !

Au soir du XIIIe siècle, l'histoire vous place aux côtées de Béatrix de Faucigny, dans l'intimité d'un confessionnal. Une guerre sanglante a déchiré sa famille. Ô sacrilège ! Dans la violence des combats, l'église de Contamine est détruite. Complice de ce crime, bannie par l'Eglise, Béatrix tente de se racheter. Guillaume de la Buissière, Prieur de Contamine, recueille sa confession.


Béatrix de Faucigny (BF) - Mon Père, bénissez-moi parce que j'ai péché.

Guillaume de la Buissière (GB) - Je vous écoute, ma fille.

BF - Je suis Béatrix de Faucigny. Je n'ai pas le droit de m'adresser à vous, car notre Saint Père m'a exclue de la communauté des chrétiens. A cause des fautes d'Humbert, l'époux de ma fille Anne.

GB - Les querelles qui ont divisé votre famille ont fait le jeu du Malin, qui vous a poussés A détruire les biens de notre Sainte Mère l'Eglise. C'est une faute trés grave.

BF - Et je m'en repens, mon Père, pour mon âme et pour celle de mes enfants.

Quelle folie d'avoir porté les armes contre les frères de mon propre père !

Ma dot a versé le Faucigny dans les possessions du dauphin mon mari. Mes oncles ne voyaient guère d'un bon oeil cette enclave dauphinoise dans leurs terres. Aux marges des deux domaines, ce n'étaient que disputes incessantes pour savoir à qui les terres appartenaient. De chicanes en énervements, nous en sommes venus à la guerre.C'est ma faute, c'est ma trés grande faute. Nos armées ont mis ma famille en grand peril. Elle ne dut son salut qu'à la gloire du grand roi de France.

GB - Et vous fûtes vaincus.

BF - Ma détresse n'est pas dans notre défaite, elle est dans la faute commise contre Dieu. Dans le feu de la guerre, nous avons détruit l'église de Contamine. Je ne sais que faire pour le salut de mon âme.

GS -Il est dit qu'il faut punir par là où l'on a péché. Rachetez-vous en redonnant à Notre Seigneur ce qui lui a été anlevé. Edifiez un nouveau temple à sa Gloire. Alors, dans son infinis bonté, peut-être vous pardonnera-t-il.


L'ange du temps assista à la réalisation du projet Ce soir, il nous rappelle que c'est donc à Beatrix de Faucigny, entreprenante et intelligente comme le fut son père Pierre II, que nous devons la belle église de Contamine.

INTERMEDE II

Le temps poursuit son cours, inexorablement. Les générattions font suite au générations.

Le XIVe siècle est une époque troublée, avec une guerre qui dura 100 ans, la pestilence divine qui ravagea le continent, des dynasties succédant aux dynasties. C'est une époque où les Etats se consolident, ou les princes sont plus puissants que jamais.

L'ange du temps est affligé car sur le village de contamine souffle à nouveau le vent de la destruction. Par deux fois au XVe siècle, l'oeuvre des hommes est réduite en cendres. En l'an 1444, le comte de savoie donne 140 florins pour relever le Prieuré incendié.

Une génération plus tard, en 1476, le feu frappe à nouveau, plus violent qu'auparavant. sous l'effet de la chaleur, dit-on, les cloches de l'église se mettent à fondre.

L'ange du temps assite au désastre. Son regard est rempli de tristesse.

Les hommes de contamine,durement frappés par tant de malédictions, au bout de leurs forces et de leur courage, pour la première fois renoncent. Ils ne feront plus rien jusqu'en 1516.

Cette année là, la viste pastorale de l'évêque les galvanisera, tout autant que la menace d'excommunication que celui-ci proféra, si l'église de Contamine n'était pas reconstruite....

La maison divine retrouva alors toute sa splendeur.

Le XVI siècle est marqué par une crise profonde de l'église. Epoque troublante, où les vérités sont interprétées, avec de nouveaux prédicateurs qui portent les grands noms de la Réforme: Luther, Zwingli, Farel...
Car désormais le Nouveau Testament se lit de deux façons: celle du Pape et celle des Huguenots. L'ange du temps voit Calvin faire de Genève la Rome protestante. Entre catholiques et protestants, l'Europe se divise...
Ces chrétiens sont si proches, et pourtant si lointains. Se voyant le sel de la terre, ils oublient que le Christ s'adressait aux humbles. Le continent sera ravagé par les guerres de rligions, mais l'Europe connaîtra bien d'autres divisions.

Il est vrai qu'au fil des siècles, les serviteurs de l'Eglise ne furent hélas pas tous des hommes de foi. Les bénédictins de Cluny étaient d'ardents missionaires, mais comme l'ange déchu, une brebis noire s'était introduite dans leurs rangs. La croyance veut que dans la plupart des communautés religieuses, de mauvais guides apparaissent de temps en temps, pour réhausser la gloire des plus noble pasteurs.

Plus noir que le corbeau, mauvais d'entre les mauvais, voici sur contamine l'ombre de Celse Morin.

Suite

ASSOCIATION
Chez Mme Mouthon - 57, allée de Villy 74130 CONTAMINE-SUR-ARVE
Copyright © 2005 - 2017- Tous droits réservés

compteur internet