Les MORMONS

C'est en 1830, aux Etats-Unis, que Joseph Smith (1805-1844) instaure l'Eglise de Jésus Christ des saints des derniers jours, après avoir découvert le "livre de Mormon", suite à l'apparition d'un ange.

Les mormons ne seront reconnus officiellement que vers 1890, lorsque le troisième successeur de Joseph Smith mettra fin à la polygamie, pratiquée jusque là.

Les mormons sont pacifiques et n'exercent pas de pressions sur leurs membres.

Fondée en 1894, la Société généalogique d'Utah, entièrement financée par les dons des membres de l'église des saints des derniers jours emploie des dizaines de délégués et photographes qui sillonnent en permanence le monde afin de microfilmer les registres d'état civil.

Dans les pays de langue orale, les envoyés de la Société généalogique d'Utah vont interroger les gens, magnétophone en main, et transcrivent ensuite les données ainsi découvertes.

Tous les renseignements rassemblés sont stockés aux Etats-Unis, près de Salt Lake City, dans des grottes profondes creusées sous d'énormes montagnes de granit. Même si les originaux disparaissaient, même si une catastrophe se produisait, ces précieuses données seraient préservées.

La motivation des mormons n'est pas, bien sûr seulement leur amour du passé. Leur mission est de récupérer les noms des personnes décédées pour les baptiser, comme leur recommande leur dogme.

Lorsqu'un mormon se marie, une cérémonie célébrée dans un des temples de son église l'unit à son conjoint "pour le temps et l'éternité".

Ils sont également soucieux d'être unis à tous leurs ancêtres, à travers les générations.

La bibliothèque généalogique des Mormons sise à Genève – 32, avenue Louis Casaï – se veut également un service public, mais il ne faut pas s'attendre à consulter des livres dans ce lieu, mais des microfilms.

Si nos ancêtres sont originaires d'une région éloignée ou d'un pays étranger, le centre peut rendre de grands services. En effet, si la Société généalogique d'Utah possède les microfilms des registres de la localité qui nous intéresse, il est possible de les faire venir à Genève pour les consulter.

Sources : "Courrier" du 28//02/1985 et "Pèlerin Magazine" du 8 février 2002.

ASSOCIATION
Chez Mme Mouthon - 57, allée de Villy 74130 CONTAMINE-SUR-ARVE
Copyright © 2005 - 2017- Tous droits réservés

compteur internet